top of page
PNINEI.png

Pour la première fois, le LIVRE DU ZOHAR est proposé au public francophone sous forme de deux cent trente extraits, dont chacun comprend deux parties:

   ~ le texte original en araméen, ponctué et vocalisé pour faciliter sa lecture et sa compréhension;

   ~ la traduction du texte original en français, avec des explications claires et concises qui invitent le lecteur à réfléchir sur le sens profond des paroles des Sages du ZOHAR.

   Quel que soit votre niveau dans le domaine de la KABBALA vous pourrez découvrir dans cet ouvrage des Trésors de la Sagesse juive. Votre Âme les recevra comme des Étincelles de la Lumière dissimulée au Commencement de la Création.

La première des Mitsvot

LA PREMIÈRE DES MITSVOT (1)

première 1

וְלָקַחְתִּי אֶתְכֶם לִי לְעָם וְהָיִיתִי לָכֶם לֵאלהי״ם וִידַעְתֶּם כִּי אֲנִי יהו״ה אלהיכ״ם וְגו׳, פִּקּוּדָא דָּא קַדְמָאָה דְּכָל פִּקּוּדִין, רֵאשִׁיתָא קַדְמָאָה דְּכָל פִּקּוּדִין, לְמִנְדַּע לֵיהּ לְקֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא בִּכְלָלָא, מַאי בִּכְלָלָא, לְמִנְדַּע דְּאִית שַׁלִּיטָא עִלָּאָה, דְּאִיהוּ רִבּוֹן עָלְמָא, וּבָרָא עָלְמִין כֻּלְּהוּ, שְׁמַיָּא וְאַרְעָא וְכָל חֵילֵיהוֹן, וְדָא אִיהוּ בִּכְלָלָא, וְסוֹפָא דְּכֹלָּא בִּפְרָט, לְמִנְדַּע לֵיהּ בִּפְרָט. 

« Et Je vous prendrai pour être Mon Peuple, et Je serai votre אלהי״ם. Et vous saurez que Je suis, Moi, יהו״ה, votre אלהי״םQUI vous ai libérés des souffrances [de l’esclavage] en Égypte » (EXODE 6, 7). Cette MITSVA est la première de toutes les MITSVOT, [car c’est] le commencement qui précède toutes les MITSVOT [c’est-à-dire] : connaître le SAINT, loué soit-Il, en général. Que signifie ‘en général’ ? Savoir qu’il y a un ÊTRE SUPRÊME QUI est le MAÎTRE du monde. Il a créé tous les MONDES [EN HAUT et EN BAS], les Cieux, la Terre et toutes leurs Milices [les myriades d’étoiles]. C’est [ce que signifie] ‘en général’. Et à la fin de tout [après avoir accompli toutes les MITSVOT], en particulier, [c’est-à-dire] : LE connaître en particulier.

ZOHAR VAERA 24b

La première des Mitsvot

LA PREMIÈRE DES MITSVOT (2)

première 2

בְּגִין כָּךְ, רֵאשִׁיתָא דְּכֹלָּא, לְמִנְדַּע דְּאִית שַׁלֵּיט וְדַיָּין עַל עָלְמָא, וְאִיהוּ רִבּוֹן כָּל עָלְמִין, וּבָרָא לֵיהּ לְבַר נָשׁ מֵעַפְרָא, וְנָפַח בְּאַפּוֹי נִשְׁמְתָא דְּחַיֵּי, וְדָא אִיהוּ בְּאוֹרַח כְּלָל. כַּד נָפְקוּ יִשְׂרָאֵל מִמִּצְרַיִם, לָא הֲווֹ יָדְעֵי לֵיהּ לְקֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא, כֵּיוָן דְּאָתָא מֹשֶׁה לְגַבַּיְיהוּ, פִּקּוּדָא קַדְמָאָה דָּא אוֹלִיף לוֹן, דִּכְתִּיב, וִידַעְתֶּם כִּי אֲנִי יהו״ה אלהיכ״ם הַמּוֹצִיא אֶתְכֶם וְגו׳, וְאִלְמָלֵא פִּקּוּדָא דָּא, לָא הֲווֹ יִשְׂרָאֵל מֵהֵימְנִין בְּכָל אִינּוּן נִיסִּין וּגְבוּרָן דְּעָבֵד לוֹן .בְּמִצְרַיִם, כֵּיוָן דְּיָדְעוּ פִּקּוּדָא דָּא בְּאוֹרַח כְּלָל, אִתְעֲבִידוּ לְהוֹן נִסִּין וּגְבוּרָן.

 

C’est pourquoi le commencement de toute la TORA et des MITSVOT est de savoir qu’il y a un SOUVERAIN SUPRÊME Qui est le JUGE du Monde, Qui dirige tous les Mondes, car Il en est le MAÎTRE. Il a créé l’homme à partir de la poussière ; Il a insufflé dans ses narines une NECHAMA DE VIE. Et cela, c’est [ce qui est appelé] la EMOUNA en général. Avant que les BNEI ISRAËL ne sortent d’Égypte, ils ne connaissaient pas הקב״ה, ni de façon générale ni de façon particulière. Mais dès que MOCHÉ est venu vers eux, ce fut la première MITSVA qu’il leur enseigna, comme il est écrit : « … et vous saurez que c’est MOI, יהו״ה votre אלהי״ם, Qui vous ai délivrés du joug de l’Égypte… » (CHEMOT 6, 7). Et s’il n’y avait pas eu cette MITSVA, les BNEI ISRAËL n’auraient pas eu confiance dans tous les MIRACLES et les PRODIGES qu’Il a accomplis pour eux en Égypte, car ils n’auraient pas su Qui les avait faits. Mais puisqu’ils connaissaient cette MITSVA de la EMOUNA de façon générale, ces MIRACLES et ces PRODIGES purent se produire.

ZOHAR VAERA 25a

La bienveillance et la rigueur

LA BIENVEILLANCE ET LA RIGUEUR DIVINES

bienveillance

יהו״ה בְּכָל אֲתַר רַחֲמֵי אִיהוּ, וַדַּאי קֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא, יהו״ה שְׁמֵיהּ אִיהוּ, דִּכְתִיב, אֲנִי יהו״ה הוּא שְׁמִי, וְחָמֵינָן דִּלְזִמְנִין אִתְקְרֵי שְׁמֵיהּ אלהי״ם, וְהוּא דִינָא בְּכָל אֲתַר, אֶלָּא בְּזִמְנָא דְאַסְגִיאוּ זַכָּאִין בְּעַלְמָא, יהו״ה שְׁמֵיהּ וְאִתְקְרֵי בִּשְׁמָא דְרַחֲמֵי, וּבְזִמְנָא דְאַסְגִיאוּ חַיָּיבִין בְּעַלְמָא, אלהי״ם שְׁמֵיהּ וְאִתְקְרֵי בִּשְׁמָא דֵאלהי״ם.

[Le NOM] יהו״ה exprime toujours רַחֲמֵי 'la BIENVEILLANCE DIVINE'. Il est certain que le NOM DU SAINT, loué soit-Il, est יהו״ה, comme il est écrit : « Je suis יהו״ה, tel est Mon NOM » (ISAÏE 42, 8). Et nous voyons que Son NOM est parfois appelé אלהי״ם et il exprime toujours דִּינָא ‘la RIGUEUR DIVINE’. [Il y a là semble-t-il une contradiction]. Mais quand augmente le nombre de זַכָּאִין ‘Justes’ dans le monde, Son NOM est יהו״ה, et Il est appelé par le NOM qui exprime la BIENVEILLANCE. Mais quand augmente le nombre de חַיָּיבִין ‘méchants’ dans le monde, Son NOM est אלהי״ם, et Il est appelé par le NOM אלהי״ם.

ZOHAR VAYICHLAH 173b-174a

Suprême Tora, Tora de Vérité

LA SUPRÊME TORA, LTORA DE VÉRITÉ​ 

suprême

פָּתַח רַבִּי אֶלְעָזָר וְאָמַר, כְּתִיב וַתָּנַח הַתֵּיבָה בַחֹדֶשׁ הַשְּׁבִיעִי וְגו', עַל הֲרֵי אֲרָרָט וְגו', כְּמָה חֲבִיבִין מִלֵי דְּאוֹרַיְיתָא, דִּבְכָל מִלָה וּמִלָּה, אִית רָזִין עִלָאִין, וְאוֹרַיְיתָא כֹּלָּא, עִלָּאָה אִיקְרֵי... כְּגוֹן הַאי דִּכְתִּיב, וַתָּנַח הַתֵּיבָה בַּחֹדֶשׁ הַשְּׁבִיעִי בְּשִׁבְעָה עָשָׂר יוֹם לַחֹדֶשׁ עַל הָרֵי אֲרָרָט... מַאי אִכְפַּת לָן, אִי שָׁרֵי בְּהַאי אוֹ בְּהַאי, דְּהָא בַּאֲתָר חַד לִישְׁרֵי, אֶלָּא לְלַמֵּד עַל הַכְּלָל כֻּלּוֹ יָצָא. וְזַכָּאִין אִינּוּן יִשְׂרָאֵל, דְּאִתְיְהִיב לְהוּ אוֹרַיְיתָא עִלָּאָה, אוֹרַיְיתָא דִּקְשׁוֹט. וּמַאן דְּאָמַר, דְּהַהוּא סִפּוּרָא דְּאוֹרַיְיתָא, לְאַחֲזָאָה עַל הַהוּא סִפּוּר בִּלְבַד קָאָתֵי, תִּיפַּח רוּחֵיהּ, דְּאִי הָכִי, לָאו אִיהִי אוֹרַיְיתָא עִלָּאָה, אוֹרַיְיתָא דִּקְשׁוֹט, אֶלָּא וַדַּאי אוֹרַיְיתָא קַדִּישָׁא עִלָּאָה, אִיהִי אוֹרַיְיתָא דִּקְשׁוֹט.

RABBI EL'AZAR commença et dit: Il est écrit: "Le septième mois, l'arche reposa... sur les monts ARARAT..." (GENÈSE 8, 4). Combien doivent-elles être chéries, les PAROLES DE TORA! Car dans chacun de ses mots il y a de SUPRÊMES SECRETS, et la TORA tout entière est appelée 'SUPRÊME'... Comme par exemple, il est écrit : "Le septième mois, l'arche reposa... sur les monts ARARAT..."... Qu'est-ce que cela peut nous faire qu'elle se soit posée ici ou là? Il fallait bien qu'elle se pose quelque part! Mais c'est pour enseigner une règle générale de la TORA. Heureux soient-ils, les BNEI ISRAËL, qui ont reçu la SUPRÊME TORA, la TORA DE VÉ​RITÉ! Et celui qui dit que cette histoire de la TORA ne vient que pour évoquer ce récit lui-même, que son ÂME le quitte! Car s'il en était ainsi, ce ne serait pas la SUPRÊME TORA, la TORA DE VÉRITÉ. Mais il est certain que la SAINTE TORA est SUPRÊME et que c'est la TORA de VÉ​RITÉ.

ZOHAR BEHA'ALOTEKHA 149a-b

Où se cacheront-ils?
OÙ SE CACHERONT-ILS HORS DE SA PRÉ​SENCE ?
où?

וַיָּבֹא נֹחַ וּבָנָיו וְאִשְׁתּוֹ וּנְשֵׁי־בָנָיו אִתּוֹ, רַבִּי חִיָּיא פָּתַח וְאָמַר, אִם־יִסָּתֵר אִישׁ בַּמִּסְתָּרִים וַאֲנִי לֹא־אֶרְאֶנּוּ נְאֻם־יהו״ה, כַּמָּה אִינּוּן בְּנֵי נָשָׁא אֲטִימִין לִבָּא סְתִימִין עַיְינִין דְּלָא מַשְׁגִּיחִין וְלָא יָדְעִין בִּיקָרָא דְמָארֵיהוֹן, דִּכְתִיב בֵּיהּ, הֲלֹא אֶת־הַשָּׁמַיִם וְאֶת־הָאָרֶץ אֲנִי מָלֵא, הֵיךְ בָּעוּן בְּנֵי נָשָׁא לְאִסְתַּתְּרָא מֵחוֹבַיְיהוּ וְאָמְרֵי, מִי רֹאֵנוּ וּמִי יֹדְעֵנוּ, וּכְתִיב, וְהָיָה בְמַחְשָׁךְ מַעֲשֵׂיהֶם, לְאָן יִתְטַמְרוּן מִקַּמֵּיהּ.

« NOAḤ [Noé], avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils, entrèrent dans l’arche, à cause des eaux du déluge » (GENÈSE 7, 7). RABBIIYA commença et dit : « Si un homme se cache dans des endroits secrets, est-ce que Moi, Je ne le verrais pas ? dit יהו״ה » (JÉ​RÉMIE 23, 24). Combien les hommes ont un cœur obtus et des yeux fermés pour ne pas prêter attention à la GLOIRE de leur MTRE, au sujet duquel il est écrit : « Est-ce que Je ne remplis pas le ciel et la terre ? dit יהו״ה » (idem). Comment pensent-ils se cacher de leurs fautes et pouvoir se dire : « Qui nous voit ? Et qui nous connaît ? » (ISAIE 29, 15). Et il est écrit : « … leurs actes, dans l’obscurité… » (idem). Où vont-ils se cacher hors de SA PRÉ​SENCE ?

ZOHAR NOAḤ 68a

La Tora et le mauvais penchant
LA TORA ET LE MAUVAIS PENCHANT
penchant

אָמַר רַבִּי יוֹסֵי, כַּד חָמֵי בַר נָשׁ דְּהִרְהוּרִין בִּישִׁין אַתְיָין לְגַבֵּיהּ, יִתְעַסַּק בְּאוֹרַיְיתָא וּכְדֵין יִתְעַבְרוּן מִנֵּיהּ, אָמַר רַבִּי אֶלְעָזָר, כַּד הַהוּא סִטְרָא בִּישָׁא אָתֵי לְמִפְתֵּי לֵיהּ לְבַר נָשׁ, יְהֵא מָשִׁיךְ לֵיהּ לְגַבֵּי אוֹרַיְיתָא, וְיִתְפְּרַשׁ מִנֵּיהּ. תָּא חֲזֵי דְּהָא תְּנִינַן, דְּכַד הַאי סִטְרָא בִישָׁא קָיְימָא קַמֵּיהּ דְּקֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא לְאַסְטָאָה עַל עָלְמָא בְּגִין עוֹבָדִין בִּישִׁין, קֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא חָס עַל עָלְמָא, וְיָהִיב עֵיטָא לִבְנֵי נָשָׁא לְאִשְׁתְּזָבָא מִנֵּיהּ, וְלָא יָכִיל לְשַׁלְטָאָה עֲלֵיהוֹן וְלָא עַל עוֹבָדֵיהוֹן, וּמַאי אִיהוּ עֵיטָא, לְאִשְׁתַּדְּלָא בְּאוֹרַיְיתָא וּלְאִשְׁתְּזָבָא מִנֵּיהּ, מְנָלָן, דִּכְתִיב, כִּי נֵר מִצְוָה וְתוֹרָה אוֹר וְדֶרֶךְ חַיִּים תּוֹכְחוֹת מוּסָר.

RABBI YOSSÉ a dit : ‘Quand un homme voit que de mauvaises pensées l’assaillent, qu’il aille étudier la TORA et alors [grâce à la LUMIÈRE qui s'y trouve] elles le quitteront’. RABBI EL’AZAR a dit : ‘Quand le mauvais penchant vient pour séduire un homme [de transgresser une MITSVA], qu’il l’attire vers la TORA et il s’en ira de lui-même’. [La preuve:]  ‘Viens, et vois ce que nous avons appris ! Quand ce ‘MAUVAIS CÔTÉ’ [les pensées impures] se tient devant LE SAINT, loué soit-Il, pour accuser le monde des mauvaises actions [que les hommes commettent], LE SAINT, loué soit-Il, a pitié du monde, et Il leur donne un Conseil afin de lui échapper. Ainsi, [le MAUVAIS CÔTÉ] n’aura pas d’emprise, ni sur eux ni sur leurs actions. Et quel est ce Conseil ? C’est de s’efforcer d’étudier la TORA, et d’être ainsi sauvé de son emprise [de ses accusations et du Châtiment]. D’où le savons-nous ? Parce qu’il est écrit : « Car la MITSVA est une Lampe, et la TORA est LUMIÈRE, et la Voie de la VIE ce sont les reproches qui corrigent » (MICHLEI 6, 23). 

ZOHAR VAYECHEV 189b

Extrait du livre:

LE ZOHAR ET HANOUCCA

bottom of page