top of page

PERLES DE ZOHAR

PNINEI.png

Pour la première fois, le LIVRE DU ZOHAR est proposé au public francophone sous forme de deux cent trente extraits, dont chacun comprend deux parties:

   ~ le texte original en araméen, ponctué et vocalisé pour faciliter sa lecture et sa compréhension;

   ~ la traduction du texte original en français, avec des explications claires et concises qui invitent le lecteur à réfléchir sur le sens profond des paroles des Sages du ZOHAR.

   Quel que soit votre niveau dans le domaine de la KABBALA vous pourrez découvrir dans cet ouvrage des Trésors de la Sagesse juive. Votre Âme les recevra comme des Étincelles de la Lumière dissimulée au Commencement de la Création.

L'Amour
L'amour, plus fort que la mort

L'AMOUR, PLUS FORT QUE LA MORT

כִּי־עַזָּה כַמָּוֶת אַהֲבָה, תַּקִּיפָא אִיהִי מִמִּיתָה אַפְרָשׁוּתָא דְקֻדְשָׁא  בְּרִיךְ הוּא מִבְּנוֹי, וּמְנָא לָן דְּאַפְרָשׁוּתָא אִית בֵּין קֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא וּבְנוֹי, הָכָא אוֹכַח, כִּי־אִם עֲוֺנֹתֵיכֶם הָיוּ מַבְדִּילִים וְגו׳, וְעַזָּה אִיהִי מִמִּיתָה, וַעֲלָהּ אִתְּמַר כִּי הַמָּוֶת יַפְרִיד בֵּינִי וּבֵינֵךְ.

 

« Place-MOI sur ton cœur… car l'AMOUR est [plus] fort que la mort… » (CHIR HACHIRIM 8, 6) : car la SÉPARATION du SAINT, loué soit-Il, vis-à-vis de Ses ENFANTS [est, pour ainsi dire, plus dure et plus pénible que la mort]. Et d’où savons-nous qu’il y a [parfois] une SÉPARATION entre LE SAINT, loué soit-Il, et Ses ENFANTS ? Ici, [le verset suivant] en apporte la preuve : "Mais vos méfaits formaient une SÉPARATION… » [ils ont entraîné la ‘DISSIMULATION DE SA FACE’ "entre vous et votre D."] (YECHA’YAHOU 59, 2). [Cette SÉPARATION] est plus pénible [pour LUI] que la mort, et à son sujet il est dit : « … car [seule] la mort me séparera de toi [KNESSET ISRAËL] (RUTH 1, 17) [Je préfère la MORT plutôt que de devoir dissimuler Mon AMOUR pour toi].

TIKKOUNEI HAZOHAR 22  68a

Amalek, Balak, Bilam, Hamas

'AMALEK, BALAK, BIL'AM, ḤAMAS

Amalek 1

וְחָמֵשׁ מִינִין אִינּוּן בְּעֵרֶב רַב וְאִינּוּן (סִימָן נג״ע ר״ע) נְ׳פִילִים גִּ׳בּוֹרִים עֲ׳נָקִים רְ׳פָאִים עֲ׳מָלֵקִים, וּבְגִינַיְיהוּ נָפְלַת ה׳ זְעֵירָא מֵאַתְרָהָא. בִּלְעָם וּבָלָק מִסִּטְרָא דַעֲמָלֵק הֲווֹ, טוֹל ע״ם מִן בִּלְעָם ל״ק מִן בָּלָק, אִשְׁתָּאַר בָּבֶ״ל כִּי־שָׁם בָּלַל יהו״ה שְׂפַת כָּל־הָאָרֶץ. וְאִלֵּין אִינּוּן דְּאִשְׁתָּאֲרוּ מֵאִלֵּין דְּאִתְּמַר בְּהוֹן וַיִּמַּח אֶת־כָּל־הַיְקוּם, וּמֵאִלֵּין דְּאִשְׁתָּאֲרוּ מִנְּהוֹן בְּגָלוּתָא רְבִיעָאָה אִינּוּן רֵישִׁין בְּקִיּוּמָא סַגִי, אִינּוּן קַיָּימִין עַל יִשְׂרָאֵל כְּלֵי חָמָס, וַעֲלַיְיהוּ אִתְּמַר כִּי־מָלְאָה הָאָרֶץ חָמָס מִפְּנֵיהֶם, אִלֵּין אִינּוּן עֲמָלֵקִים.

Et il y a cinq groupes [cinq catégories de KLIPPOT (1)] dans עֵרֶב רַב « la populace nombreuse » (CHEMOT 12, 38). Ce sont : les נְ׳פִילִים NEFILIM [ceux qui sont tombés], les גִּ׳בּוֹרִים GUIBORIM [puissants], les עֲ׳נָקִים ‘ANAKIM [géants], les רְ׳פָאִים REFAÏM [ombres] et les עֲ׳מָלֵקִים ‘AMALECITES [descendants d’AMALEK] (2). Et à cause d’eux [la lettre] ה׳  finale [du NOM יהו״ה] (3) est tombée [en EXIL] de son LIEU [la SEFIRA BINA]. בִּלְעָם BIL’AM et בָּלָק BALAK viennent du CÔTÉ de עֲמָלֵק ’AMALEK [car] enlève [les lettres] ע״ם de בִּלְעָם et ל״ק de בָּלָק, [et tu obtiens עֲמָלֵק] (4). [Après avoir enlevé les lettres ע״ם et  ל״ק], il reste ב׳ de בָּלָק et ב״ל de בִּלְעָם, soit : בָּבֶל BAVEL [Babylone, le lieu où les hommes voulurent construire une tour jusqu’au ciel], « … parce que là-bas יהו״ה (בָּלַל) confondit le langage de tous les hommes… » (BERECHIT 11, 1-9) (5). Et celles-ci [les NECHAMOT de cette génération perverse], ce sont celles qui sont restées de celles-là [les NECHAMOT de la génération du Déluge], au sujet desquelles il est écrit : « וַיִּמַח  ‘Et il effaça’ toutes les créatures… » (BERECHIT 7, 23). Et celles-là [les NECHAMOT qui proviennent de ‘AMALEK et qui se mélangèrent à ISRAËL] qui subsistèrent au cours du quatrième exil [encore actuel], ce sont celles qui dirigent avec une grande force. Elles dominent ISRAËL par חָמָס ‘le pillage’. Et à leur sujet, il est dit : « … car la terre est remplie de חָמָס ‘violence’ à cause d'elles… » (BERECHIT 6, 13) ; ce sont les ‘AMALECITES [du עֵרֶב רַב « la populace nombreuse »].

 

1. KLIPPOT : ‘les Écorces’: tout ce qui est extérieur à la KEDOUCHA et qui lui fait obstacle.
2. Les initiales des mots
עֲ׳מָלֵקִים רְ׳פָאִים עֲ׳נָקִים גִּ׳בּוֹרִים נְ׳פִילִים forment l’expression נג״ע ר״ע, qui signifie ‘mauvaise plaie’.
3. La lettre
ה׳  du NOM DIVIN finale correspond à la cinquième et dernière SEFIRA, MALKHOUT, où réside la CHEKHINA
4. L’association de ces lettres fait allusion au lien qui relie B
IL’AM et BALAK à ’AMALEK : ce dernier a voulu détruire ISRAËL dans le désert après la sortie d’Egypte ; de même BIL’AM et BALAK ont voulu anéantir ISRAËL avant l’entrée en TERRE PROMISE.
5. La nature nuisible de B
IL’AM et BALAK trouve également son origine dans la volonté des hommes de s’opposer à leur CRÉATEUR, comme à l’époque de la tour de BAVEL

ZOHAR BERECHIT 25a

Amalek et le mauvais penchant

'AMALEK ET LE MAUVAIS PENCHANT

Amalek 2

וְהָיָה בְּהָנִיחַ יהו״ה אלהי״ך וְגו׳, תִּמְחֶה אֶת־זֵכֶר עֲמָלֵק וְגוֹ׳, פִּקּוּדָא דָּא, לְהַכְרִית זַרְעוֹ שֶׁל עֲמָלֵק, דְּהָא קֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא אוֹמֵי דְּלָא יַחֲזוֹר עַל כֻּרְסֵיהּ עַד דְּיִטּוֹל נוּקְמָא מִנֵּיהּ. פָּתַח רַעְיָא מְהֵימָנָא וְאָמַר, וַדַּאי, בְּגִין דָּא הֲווֹ אַזְלֵי בְּמַדְבְּרָא וְעַל יַמָּא, וְלָא יֵיעֲלוּן בְּאַרְעָא דְּיִשְׂרָאֵל, עַד דְּיִטּוֹל נוּקְמָא מִנֵּיהּ דַּעֲמָלֵק. עֲמָלֵק מַאן הוּא לְעֵילָּא, דְּהָא חֲזֵינָן דְּבִלְעָם וּבָלָק מִתַּמָּן הֲווֹ נִשְׁמָתִין דִּלְהוֹן, וּבְגִין דָּא הֲווֹ שָׂנְאִין לְיִשְׂרָאֵל יַתִּיר מִכָּל אוּמָּה וְלִישָׁן, וּבְגִין דָּא עֲמָלֵק רָשִׁים בִּשְׁמֵהוֹן, ע״ם מִן בִּלְעָם, ל״ק מִן בָּלָק.

« Alors, quand l’ÉTERNEL, ton ELOKIM, t’accordera le repos [face à tous tes ennemis alentour]… », « tu effaceras [de sous le ciel] le souvenir d’AMALEK [n’oublie pas] » (DEVARIM 25, 19). Cette MITSVA consiste à anéantir la postérité d’AMALEK, car LE SAINT, loué soit-Il, a fait le SERMENT de ne pas revenir [siéger] sur Son TRÔNE avant d’avoir pris Sa VENGEANCE sur lui. Le BERGER DE LA EMOUNA [MOSHÉ, notre Maître] commença et dit : ‘C’est certainement pour cela [pour combattre ‘AMALEK, le mauvais penchant, que les BNEI ISRAËL] sont allés dans le désert [du SINAÏ pour recevoir la TORA et grâce à elle annuler la force nuisible qui était en eux et qui est appelée ‘AMALEK], et qu’ils ont traversé la mer. [C’est pourquoi] ils ne sont pas entrés [tout de suite] sur la TERRE D’ISRAËL avant qu’Il ait pris Sa REVANCHE sur ‘AMALEK.

ZOHAR KI TETSE 281a

Le Juge et le Jugement

LE JUGE ET LE JUGEMENT

JUGE

וְלָא יַדְעִין בְּנֵי נָשָׁא אָרְחוֹי דְּקֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא, וְהֵיךְ קַיְּימָא טִיקְלָא, וְהֵיךְ אִתְדָּנוּ בְּנֵי נָשָׁא בְּכָל יוֹמָא וּבְכָל עִידָּן, וְהֵיךְ נִשְׁמָתִין עָאלִין בְּדִינָא, עַד לָא יֵיתוּן לְהַאי עָלְמָא, וְהֵיךְ עָאלִין בְּדִינָא, לְבָתַר דְּנַפְקֵי מֵהַאי עָלְמָא.

Mais les hommes ne connaissent pas les VOIES du SAINT, loué soit-Il,[les raisons pour lesquelles les NECHAMOT reviennent en ce monde : est-ce pour accomplir des MITSVOT qu’ils ont négligées lors de leur précédent séjour sur terre, ou pour expier et effacer les fautes qu’ils ont commises, ou bien pour faire bénéficier la nouvelle génération des mérites d’un TSADDIK ?] [Ils ne savent pas non plus vers quel côté : celui des fautes, à cause des transgressions éventuellement commises, ou celui des mérites grâce à l’accomplissement des MITSVOT] penche le plateau [de la balance], ni comment ils sont jugés chaque jour et à chaque instant [ROCH HACHANA 16a], ni comment les NECHAMOT passent en JUGEMENT avant de venir en ce monde [NIDDA 16b], ni comment elles passent en JUGEMENT après être sorties de ce monde.

ZOHAR MICHPATIM 99b

bottom of page